Béton cellulaire : matériau de construction idéal

calcul beton cellulaire conseil numero 1

L’efficacité, l’accessibilité et la durabilité des bâtiments ont entraîné un récent boom de l’utilisation de divers types de béton. Dans cet article de blog, nous explorons ce qui se passe dans le monde du « béton cellulaire » : une nouvelle génération de matériaux de construction construits pour durer, avec une résistance accrue à l’humidité et aux intempéries. Dans un avenir pas si lointain, vous pourrez trouver du béton cellulaire dans les maisons, les bureaux, les usines et les magasins.

Désormais, les constructeurs s’appuieront sur ces matériaux plutôt que sur le béton coulé ou moulé traditionnel pour leurs projets. Si vous souhaitez en savoir plus sur la construction en béton cellulaire et ses nombreux avantages par rapport au béton massif traditionnel, poursuivez votre lecture !

Qu’est-ce que le béton cellulaire ?

Le béton cellulaire est une nouvelle génération de béton qui contient des cavités d’air entre les particules de granulats. Ces cavités d’air permettent à l’eau de circuler plus facilement dans le béton et augmentent sa résistance aux intempéries. La différence la plus évidente entre le béton cellulaire et le béton solide est la présence de cavités d’air. Le béton solide est composé de particules solides, tandis que le béton cellulaire est composé de particules solides et de cavités d’air. Un autre facteur distinctif est que le béton cellulaire est souvent un matériau translucide ou semi-translucide. Cela donne au béton cellulaire un aspect très similaire aux blocs de pierre naturelle.

Les avantages du béton cellulaire

Le principal avantage du béton cellulaire est sa résistance à l’humidité et aux intempéries. La structure cellulaire du matériau le rend plus résistant à l’humidité que le béton massif. Le matériau peut supporter l’exposition à la pluie, à l’humidité et même aux rayons directs du soleil sans subir de dommages. En outre, il est plus résistant aux insectes, aux bactéries et aux autres organismes susceptibles de provoquer des dégradations. Le matériau est également plus durable que le béton traditionnel. Il est moins susceptible de se fissurer et de se fissurer encore plus lorsqu’il le fait. Cela en fait un choix idéal pour les bâtiments publics, tels que les écoles, les hôpitaux et les parcs. Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages de la construction en béton cellulaire, lisez notre article de blog !

A lire aussi :  Comment fabriquer du béton désactivé

Les inconvénients du béton cellulaire

Le principal inconvénient du béton cellulaire est le coût relativement élevé des matériaux. Le béton solide est peu coûteux, tandis que le béton cellulaire coûte généralement plus cher que le béton solide. En outre, la production du béton cellulaire prend plus de temps que celle du béton solide. Cela peut augmenter le temps de production d’un projet de construction. Un autre problème du béton cellulaire est qu’il est souvent moins stable que le béton solide. Cela se produit lorsque les concepteurs ne tiennent pas compte de l’effet des cavités d’air sur la stabilité structurelle du bâtiment. Si vous souhaitez en savoir plus sur les inconvénients du béton cellulaire, lisez notre article de blog !

Vidéo exemple d’utilisation du béton cellulaire

Chronologie de la construction en béton cellulaire

Dans les années 1980, des chercheurs finlandais ont entrepris de trouver une solution aux problèmes de la construction en béton massif. L’un de ces problèmes était les dommages causés par l’humidité dans le béton. Le béton commence à se dégrader s’il est exposé à une trop forte humidité. Par conséquent, le matériau doit être protégé de l’humidité. Or, le béton massif ne résiste pas à ces dommages. Dans un premier temps, les chercheurs ont construit une maison en béton massif. La maison était très résistante à l’humidité et aux intempéries. Mais il s’est avéré qu’elle n’était pas solide sur le plan structurel. Les chercheurs ont ensuite essayé de construire une maison en béton cellulaire et ont constaté qu’elle était parfaitement stable et étanche. Ils ont ainsi créé une nouvelle génération de matériaux de construction résistant à l’humidité et aux intempéries.

A lire aussi :  Béton de ciment blanc : avantages, inconvénients et conseils d'utilisation

L’avenir de la construction en béton cellulaire

La construction en béton cellulaire est en train de devenir une pratique plus courante. Et, à mesure que la technologie se développe, la gamme de matériaux de construction disponibles s’élargit. Par exemple, à l’avenir, les murs en béton cellulaire pourraient être constitués de béton partiellement rempli de cavités d’air. De cette manière, ces murs seront durables et résistants à l’humidité, tout en étant légers. Une autre évolution possible est l’utilisation du carbone comme additif dans le béton cellulaire.

La résistance de ce matériau à l’humidité est importante, mais il est également important que le matériau ne souffre pas de condensation. Les additifs de carbone peuvent réduire le risque de condensation et faire du béton cellulaire un matériau de construction encore plus durable et efficace. L’avenir de la construction en béton cellulaire sera façonné par le développement continu de cette nouvelle technologie. Continuez à lire pour en savoir plus sur les avantages et les inconvénients du béton cellulaire, la chronologie de la construction en béton cellulaire et l’avenir de la construction en béton cellulaire !

La construction en béton cellulaire est une nouvelle génération de matériaux de construction qui combine les meilleurs aspects du béton massif et de la pierre naturelle. Dans cette forme de construction, le béton est solide et structurel, mais il contient également des cavités d’air entre les particules. Cela augmente la résistance du matériau à l’humidité et aux intempéries. Le béton cellulaire est durable, léger et résistant à l’humidité, ce qui en fait un choix idéal pour les bâtiments publics et d’autres projets. L’avenir de la construction en béton cellulaire sera façonné par le développement continu de cette nouvelle technologie, qui conduira à des matériaux encore plus durables et efficaces à l’avenir !

A lire aussi :  Le béton de chanvre : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?